lundi 30 juin 2008

lundi 23 juin 2008

dimanche 22 juin 2008

Gallinula chloropus


Maman, Papa poule d'eau et leurs 2 petits tentent d'échapper à ma présence.

vendredi 20 juin 2008

La dure vie des enfants d'instit...


Mets de l'huile... Attention danger !

Achetées en Ukraine, 40000 tonnes d’huile de tournesol coupée au lubrifiant pour moteur ont été distribuées en Europe. Et les produits concernés n’ont pas du tous disparu des rayons français.

Depuis le 5 mai, de mayonnaise, des plats cuisinés, de la vinaigrette industrielle, des conserves à l’huile, etc… préparées avec de l’huile de moteur sont en vente dans les grandes surfaces. Et ce avec la bénédiction des pouvoirs publics et de la Commission européenne. Bien sur, le consommateur n’a pas été informé…

Officiellement, tout commence le 21 avril dernier, quand le groupe Saipol, numéro un français de la transformation des oléagineux et accessoirement propriétaire de Lesieur, prévient la Répression des Fraudes que son usine de Sète, où est raffinée de l’huile de tournesol brute, il y a un sérieux pépin. Une grosse rasade d’huile achetée en Ukraine est farcie à l’”huile de moteur“, huile minérale dérivée d’hydrocarbure. Et pas qu’un peu : d’après nos informations, sur 2800 tonnes d’huile apparemment irréprochable, livrées en France, 19 tonnes auraient mieux fait d’aller graisser des rouages et des pistons que des gosiers. Deux jours plus tard, la France informe officiellement ses voisins européens : cette cargaison fait partie d’un énorme lot de 40000 tonnes, qui a atterri non seulement en France, mais aussi aux Pays-Bas, en Italie et en Espagne. Et c’est tout le lot qui a été trafiqué ! De quoi, pour les escrocs, se faire du beurre : sachant que la tonne d’huile de tournesol brute est vendue 1800 euros et que d’après les confidences d’un fonctionnaire de la Commission européenne, ce sont en tout pas moins de 280 tonnes d’huile de moteur qui ont été introduites en douce dans les containers, les margoulins d’Ukraine ont empoché un bénéfice de 504000 dollars (moins ce qu’ils ont déboursé pour l’huile bidon, certes, mais celle ci coûte des clopinettes).

A partir du 26 avril, la Commission européenne et la répression des fraudes rendent publique l’alerte. Officiellement, l’huile de tournesol frelatée mise en bouteilles et les plats préparés à partir de cette mixture ont tous été retirés des rayons et “n’ont pas atteint le consommateur“. Fort bien, mais, au fait combien de lots ont été retirés en tout ? Questionnée par “Le Canard”, la DGGCRF, autrement dit, la Répression des fraudes, explique que “compte tenu du nombre d’entreprises concernées, il est impossible d’en connaître le nombre exact“. Chez Carrefour Promodès, enseigne qui possède la moité des grandes surfaces alimentaires en France, on admet du bout des lèvres avoir retiré pas moins de… 200 produits concernés !

Bref, tout baigne. Sauf qu’il reste un léger problème : Saipol, la maison mère de Lesieur (laquelle marque a fait répondre au Canard par son agence de com’ qu’elle n’était “en rien concernée“), a reçu sa cargaison d’huile frelatée fin février. Et n’y a vu que du feu. Jusqu’à ce qu’un mois plus tard un industriel du nord de l’Europe, destinataire du même lot, l’informe après analyse que quelque chose clochait dans l’huile de tournesol ukrainienne . Et ce n’est qu’un mois plus tard que Lesieur a enfin sonné l’alerte auprès de la Répression de fraudes. La question qui se pose est cruciale : combien de produits assaisonnés à l’huile frelatée ont été conditionnés et commercialisés entre-temps ? Saipol reconnait avoir raffiné l’huile en question pour la vendre ensuite à une trentaine de clients de l’industrie agroalimentaire1 , dont il refuse de citer les noms. Mystère et salade verte. […]

Mais il y a plus sérieux : contrairement à ce qu’ont d’abord assuré la Commission européenne et les pouvoirs publiques français, tous les produits additionnés d’huile contaminés n’ont pas été retirés des rayons. En effet, le 2 mai, la Commission européenne s’est fendue en catimini d’une recommandation autorisant la vente de tous les aliments contenant moins de 10% d’huile de tournesol frelatée. […]

Comme l’admet la DGCCRF dans une note adressée au Canard, le 7 mai, “en l’absence de toxicité aiguë”, tant pis pour les mayonnaises et autres petits plats déjà vendus. “Aucun rappel” n’a été effectué .[…]

[Le Canard enchainé, 14 mai 2008]


Une pétition est signable en ligne : http://www.cyberacteurs.org/

jeudi 12 juin 2008

Alerte Santé !

Au moins, ils ont réagi assez vite...
Voici la dépêche :

Suspension temporaire du Vaccin DTPolio de Sanofi Pasteur MSD

Dans une mesure de police sanitaire et en accord avec le fabricant Sanofi Pasteur MSD, l’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS) annonce la « suspension temporaire de distribution » du vaccin DTPolio® (Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite). Cette mesure fait suite « à l’augmentation importante du nombre des réactions allergiques à la suite de la vaccination par DTPolio depuis le début de l’année 2008. »

L’origine de ces effets indésirables n’a toujours pas été identifiée. L’Agence fait savoir que le vaccin DTPolio n’est plus disponible en officine à compter de ce jour .

Aux parents dont un enfant aurait été vacciné dans les dernières 24 heures par DTPolio, l’Agence « recommande de se rapprocher de leur médecin en cas d’apparition de manifestations allergiques (urticaire, gonflement du visage, difficultés respiratoires) ».

Enfin, les personnes en possession du vaccin doivent le rapporter à leur pharmacien. Durant la période d’indisponibilité du DTPolio, « le vaccin Revaxis® constitue une solution alternative ».

Source : AFSSaPS, 12 juin 2008

samedi 7 juin 2008

Envoyez plutôt une carte postale comme souvenir...

J'ai choisi intentionnellement une video "supportable"... Si vous tenez à en savoir davantage, allez sur le site : wildAid.

jeudi 5 juin 2008

Quelle est cette secte étrange ?

Si tu as de la peinture sur les doigts, de la morve sur l'épaule, de la craie sur les fesses ou un élevage de phasmes sur l'étagère

Si tu es fier de faire partie des gens qui savent faire la différence entre pédagogie et didactique, voire entre progression et programmation

S'il y a dans ta cuisine un tableau de responsabilités

Si tu parles à tout le monde en ar-ti-cu-lant et en insistant sur les particules de négation

Si tu as déjà sérieusement considéré l'achat d'une plastifieuse
Si tu as acheté une plastifieuse

S'il y a des comptines sur ton ipod

Si tu attrapes facilement la gastro

Si le mot massicot fait partie de ton vocabulaire courant

Si le dimanche à 17 heures, tu commences ta semaine de travail

Si tu crois que ton prénom est « maîtresse »
Si tu es un homme et que tu finis quand même par croire que ton prénom est « maîtresse »

Si quand tu croises ne serait-ce qu'un marron par terre, tu entrevois déjà les objectifs spécifiques et les compétences transversales d''une séquence complète

Si tu as des poux

Si quand tu entends RASED tu ne penses plus à une marque de fringues mais à un genre révolutionnaire de cercle de profs anonymes

Si tu dis « chut » quand les gens parlent trop fort pendant une soirée

Si la dernière fois que tu es allé au Virgin Mégastore tu as acheté des albums de littérature de jeunesse

Si tu te sens ridicule quand tu fais le kangourou en salle de motricité
Si tu ne te sens même plus ridicule quand tu fais le kangourou en salle de motricité



... pas de doutes, tu fais partie de la confrérie des professeurs des écoles ... autant le savoir !